Parks and Réactionnaire

6 Juin

Il y a quelques semaines, nous nous demandions si les publicitaires faisaient exprès de faire des publicités sexistes pour créer le buzz ou s’ils étaient tout simplement super cons.

 

La dernière campagne Eden Park… laisse le mystère entier.

 

Selon les dire de l’agence qui a pondu cette merveille, cette publicité va révolutionner l’innovation de la créativité du jamais vu. La vidéo présente cette campagne comme « un concept nouveau », un moyen de « moderniser l’image de la marque », d’être dans « l’ère du temps ». Bah oui, vous vous rendez compte ! Qui a déjà fait une publicité où une femme est heureuse et ravie de faire les tâches ménagères par amour pour leur mari chéri.

 

pub sexiste cuisine

Très novateur.

repassage

Quelle créativité !

pub sexiste 2

Du jamais vu.

pub sexiste 2 bis

Mais, mais Nooooon il n’y a aucune similitude entre ces deux images !

Sans titre

 

Mais surtout, qu’on se le dise : les nouvelles pubs Eden Park ne sont pas sexistes. Et s’il vous plait, il ne faut surtout pas dire ce mot, c’est caca de dire des gros mots pareil.

Au jardin d’Eden Park, on dit « soumission ».

Mais là, c’est pas de la « soumission », c’est de l’ « amour ». Rien à voir. L’amour ce sont les fleurs, les papillons, les culottes sales…

«  elles ne subissent rien, elles sourient presque, c’est un geste d’amour ».

On notera le « presque ». Et quand on fait des choses par amour et qu’on est « presque » heureuse ça s’appelle, ça s’appelle…

roulement de tambour : de l’abnégation.

Et c’est ce que vivent beaucoup de femmes quand l’amour qui les pousse à vouloir faire plaisir à leur partenaire (ce qui est louable, soit dit en passant) se met à aller beaucoup plus dans un sens que dans l’autre (ce qui est moins louable).

Que les féministes se rassurent. Ce n’est pas un pub de « soumission », pour deux raisons :

 

1/ Toutes les femmes qui ont participé étaient consentantes

2/ Ce sont des femmes qui ont eu et qui défendent cette idée de visuel.

« on ne voulait pas du tout jouer sur la soumission, la fille le fait avec plaisir, c’est elle qui décide de le faire, on n’a forcé personne, la campagne a été conçue presque entièrement par des femmes. »

 

Clap clap clap. Moi je pense que c’était une grave erreur d’omettre cette information sur l’affiche. Ça aurait été un argument de campagne important : « Les mannequins étaient consentantes ». Ce serait un peu le « Non testé sur les animaux » de la fringue.

Mais oui parce que d’habitude, quand les pubs sont sexistes, les mannequins ont été forcées, c’est bien connu.

claudia schiffer

Allez Claudia, raconte-nous qui t’as obligée à faire ça ?

 

Et puis, vient l’argument massue : nan mais ce sont des meufs qui ont pondu ça !

Le plus enraciné des clichés du monde sur le sexisme : l’idée que si une fille dit ou fait un truc relevant du sexisme, ça en annule l’effet.

*** Vagina Power ! ***

Et oui, si ton mec te demande de faire la vaisselle, c’est sexiste. Mais si tu la fais spontanément pendant qu’il regarde le Rugby en polo Eden Park avec ses copains, c’est génial.

 

Je crois qu’il va falloir que je l’écrive en majuscule pour que l’idée soit enfin visible aux yeux de tous (on va croire que je hurle et m’énerve en m’arrachant les cheveux, alors que je bois une tisane en écoutant les Pink Floyd, mais qu’importe, je suis féministe donc les gens présument que je suis toujours hystérique… comment ça vous attendez que je vous dise le fameux truc en majuscule ? eh vous savez avec quoi ça rime majuscule ? oui, oui, bon, ok, si vous insistez) :

 

LE SEXISME VA DANS LES DEUX SENS, IL TOUCHE AUSSI BIEN LES HOMMES QUE LES FEMMES ET CES DERNIÈRES PEUVENT ÊTRE AUSSI SEXISTES QUE LES HOMMES.

 

Voilà. c’est dit. Notez-le dans vos caboches les mioches.

Le PDG d’Eden Park explique pourtant que l’idée était de se « remettre en question », mais avec « un soupçon de provocation », de « jouer sur la tangente ». Cet argument est aussi super efficace pour déjouer toute critique. Il rentre dans la fustigation actuelle de la bien pensance et marche à tous les coups.

 

Pourtant, il y avait matière à faire une super campagne, en changeant un minuscule petit détail :

iron man copie

Bon, là il faut imaginer un rugbyman avec un polo Eden Park.

« For you, girls. »

Pour nous ? intriguant…. Pour nous quoi ? Le Rugbyman ? Un homme qui fait la vaisselle ? Enfin une pub qui déjoue les clichés ?

Ça, ça aurait été un message sympa et jouant sur la tangeante.

Pour moi, cette campagne botte en touche en ne remettant rien en cause et cet article sera le coup de pied de pénalité pour signifier cette faute.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :