Va te faire couper les CV

24 Avr

« Qu’on leur coupe les CV ! »

Cet appel a semble-t-il reçu moins d’écho que celui de la révolution française. A en croire les résultats que l’ont trouve en tapant « CV anonyme » sur un moteur de recherche, la réponse semble unanime : les CV anonymes seraient une « fausse bonne idée ». Mais, tout comme il est impossible de trouver sur internet des arguments pour arrêter de considérer la cellulite comme le fléau n°1 de toute vie féminine, trop d’unanimité semble louche.

Raoul, 25 ans, charmant, strabisme convergeant

Raoul, 25 ans, charmant, strabisme convergeant

  • La vérité par les plantes

Or, dans ce bas monde, mieux vaut s’appeler Kevin que Jeanne-Micheline… Et ce, pas seulement parce que Kevin est un nom magnifique (et que mon 8ème enfant s’appellera certainement de ce doux prénom.)

Une étude menée par des psychiatres et biologistes de l’université de Yale l’a prouvé par X+Y. Ils ont envoyé 127 CV pour l’obtention d’un poste de chef de laboratoire. La moitié des CV étaient au nom de John, l’autre moitié au nom de Jennifer. A part ce minuscule petit détail, les CV étaient identiques.

Les résultats ont montré que sur une échelle de 5, les intentions d’embauche étaient de 4 pour John et de 3 pour Jennifer. Les employeurs étaient prêts à verser 30 000 dollars par an à John contre 26 000 dollars pour Jennifer. Jennifer était en effet jugée moins compétente (pour un CV rigoureusement identique, rappelons-le !)

Pour les anglophones, plus d’infos ici :

http://www.alternet.org/gender/why-do-some-professors-still-think-women-science-students-are-stupid

Face à de telles études, nombreux sont ceux qui militent donc en faveur de CV anonymes. En 2006, la loi sur l’égalité des chances prévoyait d’ailleurs son instauration pour les entreprises de plus de 50 salariés.

Or cette initiative a été abandonnée.

  •  « Fausse bonne idée » ou « faux bon arguments » ?

Les arguments contre cette initiative sont que les CV anonymes luttent efficacement contre les inégalités de genre mais pas les inégalités ethniques, les employeurs étant plus disposés à excuser les trous et les fautes d’orthographes dans les CV des personnes issues de l’immigration.

Or deux facteurs sont gênants face à ces arguments.

Premièrement la question de la réduction drastique des inégalités de genre est balayée d’un revers de mot par tous les articles traitant de la question des CV anonymes.

Deuxièmement, les employeurs sont des hypocrites de dire qu’ils sont plus indulgents avec les candidats issus de l’immigration. Sinon, mon banquier s’appellerait certainement plus souvent Jean-Mouloud que Charles-Enguerrand.

Argument n°1 :

«Un CV anonyme signifie un CV refusé pour moi. J’embauche des gens et non des initiales»

«Quand j’en reçois un, il part directement à la poubelle».

Faux bon argument

Si tous les CV étaient anonymes et que c’était une nécessité légale, il n’y aurait pas de poubelles qui tiennent. C’est comme si les professeurs refusaient que les copies de concours soient anonymes et disaient que les copies anonymes allaient directement à la poubelle…

Argument n°2 :

«CV anonyme ou non, les DRH pourront toujours « sortir » les candidats lors de l’entretien… On déplace la « sanction » dans le temps».

Faux bon argument

Certains demandeurs d’emploi confirment cette limite en disant qu’il faudrait dans ce cas également des entretiens anonymes.

Oui, et puis on pourrait aussi aller tous travailler en costume de Dark Vador comme ça personne ne pourrait nous discriminer ni a notre voix ni à notre apparence.

Avec les CV anonyme, il s’agit de donner une « chance » aux individus. Une opportunité de faire changer l’employeur d’avis.

Si les employeurs veulent des CV avec photo c’est pour pouvoir mettre en place un « délit de sale gueule » plus rapide.

Quiconque ayant assisté à la lecture de CV avec photos le sait bien, puisque davantage de temps est passé à se moquer la photo de Geraldine Dupont, qui a cru qu’elle postulait à « Miss France », plutôt qu’à un poste de comptable et que cette première impression influence la lecture de tout le reste du CV.

Prenons, Raoul et son strabisme qui envoient son CV pour être chargé des relations client chez Pimkie. Sur un CV avec photo, l’employeur va se focaliser sur son strabisme et trouver louche que Raoul ait pu faire une école de communication. Or voilà, Raoul est un type génial au charisme débordant. Mais on ne le voit pas sur sa photo. Les entretiens sont nécessaires parce que les gens dégagent quelque chose, un contact passe ou pas.

Le CV est une première étape de sélection « objective » : le candidat a-t-il les compétences requises pour le poste ? Être une femme, habiter dans le 93, s’appeler Mohamed Abd’allah ou être unijambiste n’a rien à voir là dedans.

L’entretien est un moyen de voir si le courant passe. Il s’agit d’une étape qui fait appel à la subjectivité et, bien sûr, il y aura des discriminations mais au moins, Raoul aura eu sa chance.

Même sans être recruteurs, nous vivons tous au quotidien le fait de juger quelqu’un à sa photo ou aux informations partielles qui transparaissent sur lui. Tous les utilisateurs de Facebook ont déjà expérimenté le fait de pré-juger quelqu’un à ses photos ou ses statuts et découvert plus tard à quel point ils s’étaient trompés en rencontrant la personne en chair et en os et en discutant avec elle.

Argument n°3 :

«La liberté d’embaucher sur des critères établis doit être la règle absolue en matière de droit du travail. Plus on restreindra cette liberté, moins il y aura d’employeurs disposés. Ce n’est pas en multipliant les barrières à l’embauche qu’on luttera contre chômage».

→ Faux bon argument

Il ne s’agit pas d’une barrière à l’embauche mais de changer une modalité d’embauche. Cet argument est la preuve que la demande du maximum d’informations sur le CV est un moyen de faire un tri suivant parfois des critères sexistes ou racistes.  Ces critères estiment par défaut que Jennifer sera moins compétente que John et qu’il vaut mieux convoquer John pour un entretien.

Ce phénomène est une réalité et il a été étudié. En effet, face à un recruteur masculin, une femme n’a qu’une chance sur 27 d’être reçue en entretien, contre une sur cinq pour un homme. Après anonymisation du CV, l’écart s’inverse totalement : les femmes ont donc 4,5 fois plus d’occasions de passer le cap du tri des CV.

Or, cet argument ne semble être significatif pour aucun journaliste…

C’est fou, non ?

 

  • Des solutions plutôt qu’un abandon ?

L’argument d’une plus grande discrimination ethnique (ou sociale) reste préoccupant. Mais plutôt que d’en conclure que c’est un argument d’autorité pour abandonner cette idée, pourquoi ne pas chercher des solutions ?

L’argument des détracteurs du CV anonyme est le suivant :

« Les “trous” dans le CV pourraient être expliqués par un accès plus difficile à l’emploi lorsque le CV montre que le candidat réside en ZUS, mais pas lorsque cette information est masquée»

Bon alors déjà les détracteurs sont en train d’avouer que l’accès à l’emploi est plus difficile quand on habite en ZUS… Je croyais pourtant que les employeurs, le sachant, les employaient préférentiellement…

« une présentation maladroite ou des fautes d’orthographe pourraient aussi être relativisées [aux yeux du recruteur] par le fait [que le français n’est pas] la langue maternelle du candidat».

Il suffirait que les demandeurs d’emploi précisent sur leur CV que le français c’est pas leur langue maternelle. Voilà. C’est aussi simple que ça !

  • Les CV poussent encore et toujours

Non seulement l’idée de CV anonymes a été abandonnée mais la tendance  actuelle en France est même inverse. De plus en plus souvent, et même pour des candidatures en master, des CV avec photo sont exigés.

Alors Raoul, un conseil avant de candidater, va te faire couper les CV !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :