Le coup du balai

9 Juil


Jean-Marc Pujol, le maire UMP de Perpignan, vient d’avoir une idée révolutionnaire. Mais alors tellement révolutionnaire qu’elle en laisse sans voix.

Les femmes veulent faire valoir leur qualités dans le monde du travail ?

Il faut leur en laisser l’opportunité.

Or, quel est LA tâche pour laquelle les femmes sont expertes ?

Le ménage bien sûr ! (pourquoi croyez vous qu’on dit « FEMME de ménage » bande de mécréants ?)

Pour une discrimination plus que positive, il n’est ici même pas question de quotas mais d’exclusivité. Une brigade de techniciennes de surfaces extérieures exclusivement féminine va peut-être être mise en place.

Oui, oui, vous avez bien compris (ou pas parce que ma phrase était fichtrement incompréhensible):

Seules les individus chromosomés XX auront le privilège immense de lustrer les trottoirs.

Parce qu’un chromosome, ça change tout dans les capacités à faire le ménage… Il manque un bras au Y pour tenir un balai…

« L’accueil de la population serait plus compréhensif, moins agressif qu’envers des hommes, laisseraient supposer les premiers retours. »

Cela parait évident. Les gens de Perpignan, qui luttent depuis des années pour qu’on ne nettoie pas leurs trottoirs, tant ils sont attachés à leurs ordures personnelles, se laisseraient peut-être convaincre par la douceur féminine.

Super agent d’entretien, passionné de la balayette qui suite à son licenciement nettoie en secret les rues de Perpignan la nuit…

Tous les journaux ont prévenu que les féministes allaient râler. Alors voilà, c’est bon, j’ai râlé.

Mais en fait je suis au-delà de la râlerie, je suis interloquée.

Je ne comprends pas. C’est comme si on décidait que seuls les hommes ont le droit d’être sage femmes parce que les femmes hétéro préféreraient se faire tripoter les parties intimes par des hommes…

Et pour rajouter à l’incompréhension fondamentale qui m’habite, voici ce que rapporte le journal l’internaute sur les agissement de ce même maire l’année dernière :  « il y a un an, lors de la création de douze nouveaux postes au service nettoyage des rues, deux candidatures féminines, « déterminées et enthousiastes », avaient été éliminées uniquement pour des motifs matériels, dont l’obligation de créer un second vestiaire ».

En gros, c’est tout ou rien. Soit on a des vestiaires entièrement féminins, soit entièrement masculins. Blanc OU Noir, Vanille OU chocolat, choucroute OU saucisse…

Moi maire de Perpignan, Je proposerai de mettre en place des brigades de nettoyage exclusivement naturistes, comme ça le problème des vestiaires mixtes ne se poserait plus…

Ou alors peut-être pourrions nous proposer à Monsieur J-M P. d’enlever le balai qu’il a dans le c.. et de le passer un petit coup sur ses idées lumineuses…

Publicités

2 Réponses to “Le coup du balai”

  1. Maïlys 10 juillet 2012 à 17:33 #

    la conclusion est splendide!

  2. Maïlys 11 juillet 2012 à 12:32 #

    et le maire du petit village de Triberg, dans le sud de l’Allemagne a « réservé » des emplacements de parking pour les hommes (en peignant le symbole de mars au niveau de ces places) car d’accès trop difficile pour les femmes (bah oui, faire un créneau, est scientifiquement prouvé au-dessus des capacités de nous autres pauvres femelles…)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :