Game Over

25 Mar

Aujourd’hui les amis, j’ai decidé de faire oeuvre de sabotage. Car on se fû de nû !

Mais de quoi est-il question ? De séduction.

La séduction est une manipulation. Soit. On joue les innocents mais on connait les règles tacites de l’attraction. Tout le monde connait le cocktail explosif : Eye contact – Sourire – Eye Contact – discussion – Rire – Physic contact – Sex on the beach

MAIS, un phénomène qui se développe toujours plus appelle à dépasser les bornes des limites. Certains hommes (en particulier) poussent le bouchon un peu trop loin, Maurice.

De plus en plus d’homme se laissent séduire par des livres comme The Game, de Neil Strauss (dont l’émission de télé-réalité américaine « The pick-up artist » a été tirée) ou de véritables séminaires, qui expliquent comment séduire les femmes. L’idée est de transformer n’importe quel «Average frustrated chump» (AFC), autrement dit « mec frustré moyen », en un «Pick up artist» «(PUA), un artiste de la séduction.

 

I'm sexy and I know it ...

 

Tant qu’il s’agit de gagner en confiance en soi ou de développer quelques petites techniques pour attraper l’élu(e) de sa soirée dans ses filets, rien de bien grave. Mais les techniques utilisées vont bien plus loin. Issues de la programmation neurolinguistique (PNL) et jouant sur des ressorts tels que la jalousie ou les incertitudes des femmes visées, ces techniques font disparaître le côté ludique de la séduction pour en faire une science où l’important n’est plus de jouer mais de gagner. Les femmes sont considérées comme des trophées et plus comme des individus. Elles sont classées par des numéros ou des lettres (de A = super bonnasse à D =  je préfère encore rouler une pelle à mon chien).

Oubliée la séduction par la flatterie : « Ô mais que vous êtes jolie, que vous me semblez belle, sans mentir, si votre intelligence se rapporte à votre tour de poitrine, vous êtes le phénix des hôtes de cette boite ». Non, non, pour voler à la Belle son fromage, on lui dit qu’il pue et qu’on veut celui de sa copine. Il s’agit d’être désagréable et de rejeter la fille pour mieux la récupérer après, une fois tout son amour propre réduit en bouilli.

Le ressort principal utilisé est la jalousie. Dans le monde de la séduction, le rejet est vécu comme une atteinte personnelle. Faire comprendre à la personne qu’elle n’est pas attirante et par extension indigne d’intérêt cause une blessure narcissique à l’être visé. La personne sera alors prête à tout pour se rassurer sur son potentiel de séduction. C’est ainsi que ces « experts en séduction » parfois plutôt à mettre dans la catégorie C que dans le triple A parviennent à « choper » des filles sublimes.

Or, comme tout tour de magie qui se respecte, si le secret est ébruité, l’intérêt disparaît. C’est pourquoi toutes les filles devraient lire « The Game » pour prendre ces apprentis séducteurs à leur propre jeu. Le développement de ces techniques n’est qu’une autre manifestation de la société de consommation dans laquelle nous vivons. Les séducteurs nouvelle génération « consomment de la fille » pour se rassurer sur leur propre potentiel de séduction en dévalorisant leur cible. Pas de place pour les émotions, les filles sont jetables et interchangeables. Au fond, c’est celle qui leur résistera, qui déjouera le jeu qui les séduira vraiment à son tour. La séduction est un bras de fer, un jeu d’échec, voire un « je te tiens tu me tiens pas la barbichette » mais pas un jeu où les dés seraient pipés. Le jeu est trop facile quand les règles sont biaisées alors à notre tour de biaiser ces apprentis-séducteurs.

Voici donc des lectures à faire pour tout savoir sur les règles du « Game ».

Deux articles de Sexactu : « pmf – pauvre mec frustré et fier de l’être » et « dans le secret des cours de séduction »

Un article de Slate : « Le fight Club de la drague »

Et un blog dédié aux apprentis séducteurs.

 

 

Publicités

3 Réponses to “Game Over”

  1. plouf_le_loup 26 mars 2012 à 07:55 #

    Oh yes, il faut informer-informer-informer !!!!
    Et c’est en lisant ce genre de chose que je savoure égoïstement ma position de vieille bique sortie du circuit !

  2. Sélim Niederhoffer 28 mars 2012 à 10:02 #

    Informons ! Sans désinformer !
    On vient de recevoir hier un article génial d’une fille qui a lu The Game. Et effectivement, elle est partagée entre deux sentiments : l’admiration devant la volonté des mecs de s’améliorer, et la pitié; elle est un peu déçue, et y voit beaucoup de manipulation.
    Pourtant comme elle le souligne dans son article : connaître les bases de la séduction permet uniquement aux hommes de séduire.
    C’est grâce à leurs vraies qualités humaines qu’ils pourront garder leurs amoureuses, et non grâce à des techniques de drague.
    Bientôt en ligne chez http://www.artdeseduire.com, et on est aussi sur Twitter où on relaie au quotidien l’essentiel de l’actu masculine et de la séduction.

    Dernière note : le fait d’avoir lu The Game n’empêchera pas les filles de tomber de temps à autre. Tu as beau savoir qu’une piste est verglacée, ça ne t’empêchera pas de tomber…

    Bien à vous, le coach !

Trackbacks/Pingbacks

  1. Pour une sexualité philosophique « - 21 février 2013

    […] Or n’est-ce pas l’essence même de la sexualité d’aujourd’hui ? Nous sommes fliqués dans les moments les plus intimes par des injonctions qui restent dans un coin de nos têtes. Les femmes sont souvent torturées entre passer pour une fille facile et passer pour une coincée : coucher le premier soir ? Accepter la sodomie ? se forcer ? Simuler ? prétexter une migraine ? Manger où non ce gâteau au chocolat qui risque de me faire prendre quelques grammes et donc me faire passer d’un 7 à un 6 sur l’échelle des serials baiseurs ? […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :