Rest in PIP, seins siliconés

7 Mar

Le scandale des implants PIP, révélé en décembre 2011, a eu le mérite de relancer le débat sur la chirurgie esthétique. Des plans nationaux ont été mis en place pour permettre aux femmes porteuses d’implants dangereux de se les faire retirer. Des voix outragées se sont élevées contre ces aides de l’état : « Hé oh ! On ne va pas payer pour les Bimbos ».

on a dit dans les yeux...

Au-delà du fait que certaines femmes ont eu recours à ces prothèses à la suite d’un cancer du sein (et que ces commentaires ne sont donc pas vraiment fondés), ce genre de réaction devrait nous faire réfléchir aux fondements sociaux qui sous-tendent la chirurgie esthétique.

  • Les dés sont PIPés

Entre 5 et 10 millions de femmes ont eu recours à une augmentation mammaire. Toutes ces femmes sont-elles des Bimbos ? Un tel raccourci n’est-il pas un peu facile ?

Comme l’a écrit Libby Copeland dans le Washington Post  :

« Plus que de vanité, il s’agit pour ces femmes de réagir à un sentiment d’insuffisance, à un puissant mélange de honte et de peur de ne pas être la bonne sorte de femme. Il y a la peur de vieillir (c’est-à-dire de devenir invisible) et la peur de devenir laide (même chose). Il y a la peur d’être une femme trop grosse, celle d’être sous-équipée, de n’être pas une femme entière. Il y a ce message, transmis de toutes sortes de façons directes et indirectes, que nous ne sommes pas seulement des personnes avec des corps, mais que nos corps sont nous. »

La « banalisation » de la chirurgie esthétique revient à recourir à la solution avant de chercher les causes. Plutôt que de chercher comment aider les femmes à accepter leur corps tel qu’il est, on transforme leur corps pour qu’il soit tel qu’elles le désireraient. Où plutôt telles que les injonctions sociales l’incitent à le vouloir.

Beaucoup de femmes se sentent plus sûres d’elles et mieux dans leur peau après s’être fait opérer.

Mais est-ce le fait de gagner en terme de confiance en soir ou le fait d’avoir gagné un bonnet qui fait vraiment la différence ?

  • Qui ne PIP mot consent

Le problème majeur, et le scandale des implants PIP l’a clairement montré, est que de telles pratiques ne sont pas sans danger. D’autres pratiques médicales, ayant le même but d’obtention d’un « idéal plastique », présentent d’ailleurs des risques non négligeables.

Par exemple, comme expliqué dans un article de Slate, il a été clairement établi que des médicaments anorexigènes ont été très largement prescrits en dehors de ses indications antidiabétiques, souvent à la demande de femmes souhaitant perdre aisément quelques kilos.

De nombreuses femmes mettent danger leur santé et donc leur corps pour avoir une plastique correspondant à un idéal social largement relayé dans la publicité et les magazines.

  • Ceci n’est pas une PIP

Tout l’enjeu réside d’ailleurs dans ce mot : « plastique ». Autrement dit « faux ». Quand on tape un objet en plastique, il sonne creux. Une femme qui n’est faite que d’une plastique parfaite sonne tout aussi creux. C’est pourquoi l’image de  « bimbos » est la première qui vient à l’esprit. Autrement dit, mettre tous ses oeufs dans le même balconnet n’est pas la meilleure solution à adopter.

Alors qu’on incite les hommes à investir dans la réussite sociale, on incite les femmes à investir dans leur physique.

Preuve en est l’étude sociologique des petites annonces qui a montré que les femmes cherchent des hommes plus âgés, plus grands et avec un bon statut économique et les hommes cherchent avant tout des femmes belles, élégantes et diplômées (mais pas plus diplômée qu’eux). Il semble donc que les hommes, comme le vin, se bonifieraient avec le temps tandis que les femmes fanent, comme les roses.

Arrêtons d’exiger des femmes qu’elles investissent avant tout dans leur physique puisque, comme dirait ma mère :

« La beauté est éphémère, la connerie est éternelle »

Publicités

2 Réponses to “Rest in PIP, seins siliconés”

  1. tarladirlanana 26 mars 2012 à 15:25 #

    j’adore lol

  2. tarladirlanana 26 mars 2012 à 15:26 #

    je parles de tes jeux de mots pas des nénés hein ;))

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :