Va te faire lifter la saucisse mon fils

19 Jan

« Enlarge your penis », « get the big Penis you always wanted”…

Qui n’a pas reçu de tels messages en spams sur sa boite mail ? qui a déjà considéré la possibilité de le faire ?
(moi personnellement je ne sais pas comment ils ont su que j’ai toujours voulu avoir un Penis… Bah oui, qu’est-ce que vous croyez ? Je suis comme toute féministe qui se respecte : poilue et frustrée. J’ai toujours rêvé d’avoir entre les jambes cette arme splendide permettant d’être reconnu socialement et j’envisage d’ailleurs d’émasculer tous mes confrères masculins pour me venger… mais je m’égare…)
Bref, en dehors des féministes qui envisagent de se faire greffer des bijoux de famille, cet article concerne principalement les garçons (et les filles qui veulent s’instruire).
Vous êtes complexé ? Le Docteur séchaud est là pour vous  (true story). Ce charmant praticien est un spécialiste de la pénoplastie ou phalloplastie.
Les histoires que je vais à présent vous raconter sont du même acabit que celles du précédent article sur la cellulite donc je vous préviens tout de suite : attachez vos ceintures et gardez vous bien de lire cet article en mangeant (surtout si vous mangez du boudin…)

extrait de Saw VI…

Car sachez-le, pour faire grossir le pénis, on l’engraisse… En gros, vous avez la joie d’avoir un pénis plus gras (Un Mac Do Penis ©).

Comment procède-t-on ?
•  Lipofilling de la verge ou la saucisse farcie
Le Lipofilling consiste à aspirer de la graisse dans une partie du corps pour la réinjecter dans le pénis dans le cadre d’une pénoplastie.
Recette de cuisine de la saucisse farcie :
Ingrédients et matériel : Un petit pénis, des greffons, une seringue, une centrifugeuse (?), une petite canule  et 3 grammes de persil.
–>   Prélèver les greffons à la seringue avec une canule non traumatisante pour éviter qu’une dépression excessive fasse éclater les cellules graisseuses.
–> Centrifuger les greffons pour éliminer tous les éléments parasites pouvant nuire à leur intégration
–> Mettre en place des greffons entre la peau du pénis et les corps caverneux avec une petite canule de 1 mm. Les greffons sont harmonieusement répartis sur toute la longueur et la circonférence du sexe. Un certain degré d’hypercorrection est nécessaire car il existe toujours une résorption post opératoire, des tissus adipeux greffés. Le gain en circonférence est en moyenne de 4cm et en longueur de 2cm »
–>  Mettre au four pendant 1h30 thermostat 7. Saupoudrez de persil. Servir tiède.

Pour les adeptes du culturisme, qui veulent un corps sain, je ne saurais que vous conseiller :
•    La gonflette de la quéquette
Certains ne sont peut-être pas très emballés par cette recette et se disent sans doute que, plutôt que de l’engraisser, on pourrait lui faire faire du sport  à Popol, non ?

Vous allez connaître une déception intense dans 5… 4…3…2…1 seconde.
Malheureusement, il semble que le pénis ne soit pas un muscle et que vous aurez beau lui faire faire des haltères, aucune modification n’aura lieu.
D’ailleurs, sur le site « penissimo.fr » (qui conseille cette méthode de « muscler son pénis »), il était précisé que : « Les informations présentées sur ce site ne sont pas destinées à être considérées comme des conseils médicaux. Ceci n’est pas un site médical, aucun médecin n’est intervenu dans l’élaboration des exercices proposés… Les auteurs ne peuvent être tenus pour responsable en cas de blessure, de douleur, de brûlure ou de problèmes de santé résultant directement ou indirectement de l’utilisation de la méthode »
D’ailleurs le site n’existe plus et ils ont emmené tous leurs secrets dans leur tombe digitale.
D’autres sites proposent des appareils qui étirent la verge, qui doivent être portés plusieurs heures par jour.
A utiliser à vos risques et pénis, donc.

Ça c’était pour les considérations techniques, passons maintenant aux considérations philosophiques.

•    Philosophie du zizi

« L’image virile est souvent associée à la longueur du sexe et le complexe ressenti par ces hommes peut être rapproché de celui des femmes à très petite poitrine. »
Depuis qu’il a dit ça, le docteur Séchaud et moi sommes en froid…
L’idée, comme pour la chirurgie mammaire est que « bigger is better », mais comme l’a dit Schumacher (l’économiste britannique, pas le pilote automobile allemand) « Small is beautiful »… A quand les « penis panthers » levant les bourses pour leurs droits ?
En effet, tout repose sur ce qu’on appelle « Le complexe du vestiaire » : Lorsque les hommes doivent se changer devant les autres, ils se comparent et ils complexent…

Mais comme dirait ma grand-mère : « c’est pas la taille qui compte, c’est de savoir s’en servir ».
Comme à chaque fois qu’il est question de chirurgie esthétique, il y a toujours des cas à part. En effet, il semble naturel que les hommes qui ont un micro-pénis recourent à la chirurgie esthétique, mais pour les autres, tout n’est que représentations sociales…
Pourquoi ? Mais pour une raison très simple : malgré l’opération, la taille du pénis reste la même en érection. Tout n’est donc qu’apparat.
D’ailleurs avoir un gros pénis n’a pas toujours fait rêver la gente masculine. Au contraire, pour les Grecs, un homme viril devait être doté d’un petit sexe. Pour Aristote, un organe trop long était même synonyme de stérilité.

D’ailleurs, quand on voit les statues grecques, c’est assez visible (ou plutôt, peut visible dirons-nous…) :

exposition de parties

Ainsi, contrairement à ce qu’on pourrait penser, il n’y a pas de lien biologique et atemporel entre « gros pénis » et « bon géniteur ».

Pour conclure, une petite chanson :

 

Pour la version féminine du liftage de zézette, cliquez ici.

Publicités

2 Réponses to “Va te faire lifter la saucisse mon fils”

Trackbacks/Pingbacks

  1. Show me your genitals ! | - 24 juin 2013

    […] Pour la version Masculine de cet article "va te faire lifter la saucisse mon fils", clique…. […]

  2. Show me your genitals ! | - 26 octobre 2015

    […] Va te faire lifter la saucisse mon fils | – 24 juin 2013 […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :