merci les pétasses !

1 Déc

Un autre article de P.H. :

L’autre jour, j’étais à la piscine et je vois arriver de loin une fille au look assez… déconcertant. Maillot de bain doré, légèrement trop transparent et qui couvrait à peine ses atouts féminins. Elle était dotée d’une bouche pulpeuse, d’une poitrine volontaire (et refaite) et d’une paire de fesses digne d’un clip de Kanye West. Plus elle s’approchait du bord et plus je découvrais d’autres détails, qui finalement ne m’étonnaient pas tant que ça. Un piercing sur le nez, un autre au nombril, un tatouage dans le bas du dos (le fameux Tramp Stamp), une bonne dose de fond de teint, de mascara et des faux ongles GIGANTESQUES.

Ma première pensée de bitcheuse fut bien sûr « Oh mon dieu qu’elle est vulgaire… ». Puis une once de pitié m’envahit (ce qui est encore pire) « Elle serait tellement jolie sans tout ses artifices… Elle a obviously un problème de confiance en elle ! ». Mais bizarrement, comme l’ensemble de mes amis nageurs masculins, je ne pouvais détacher mes yeux de sa silhouette. Elle était si vulgaire qu’elle en devenait fascinante. Cette fascination pour une femme m’interrogea dans les jours qui suivirent. En fait, elle assumait tellement sa féminité que ça en était dérangeant. Comment pouvait-elle supporter tous ses regards scrutant ses fesses, ses seins, sa bouche ?

Je me suis tout à coup rendue compte qu’on était toutes un peu comme elle par moment. Des sortes de « pétasses en CDD » dirons-nous. Allez, on a toutes mis un jour un décolleté un peu trop profond, une jupe un peu trop courte, un rouge à lèvres un peu trop rouge ou des talons un peu trop hauts… Et ce n’était pas juste pour suivre la mode. C’était un jour où on avait envie qu’on ne nous regarde pas seulement dans les yeux. Et quelle satisfaction de voir les yeux des hommes s’écarquiller à notre passage et le regard dédaigneux des femmes (plus vieilles) nous juger en nous croisant. Oui, avouons-le, c’était un jour où nous avions confiance en nous et nous savions que nous étions ultra-sexy. Bon pas de quoi fouetter un raton-laveur, me direz-vous.

Mais le pire, c’est que parfois on joue à la fille vulgaire et on adore ça. On danse trop langoureusement en boîte, on se fait payer des verres au bar, on donne notre (faux) numéro de téléphone à des inconnus. Evidemment, notre mec déteste nous voir comme ça et notre grand-mère passerait l’arme à gauche si elle nous voyait faire. Mais, bizarrement, on s’en fout. Parce que,

1. Ce n’est pas souvent

2. C’est drôle

3. Nous pouvons enfin tester le pouvoir que Dieu a donné aux femmes.

On se réveille souvent le lendemain, mi-honteuse, mi-fière de nous d’avoir assumé sans complexe notre féminité. Alors finalement, cette fille de la piscine, c’est un peu notre côté provoc’ et vulgaire personnifié, sauf que elle, elle a décroché un CDI.

 

un dessin de Pénélope Bagieu

Publicités

2 Réponses to “merci les pétasses !”

  1. Anne 1 décembre 2011 à 16:54 #

    Tu es tombée sur un drôle de cas… La prochaine fois, allons donc ensemble à la piscine, ça nous fera du bien de langue de puter 😉
    Bravo pour ton article, fin et plein d’humour.

  2. julien S. 1 décembre 2011 à 19:49 #

    héhé bien sympa de ptit coup de gueule :p

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :