Glamoule et glaboule font chambre à part

4 Sep

Alors que j’étais en vacances au bord de la mer, je suis passée devant ma librairie préférée.  L’envie m’a soudainement pris d’acheter Glaboule pour me mettre au fait des actualités glaboulesques et trouver peut-être de l’inspiration pour un futur article.

J’entre donc dans une librairie… mais voilà, impossible de trouver ce f*#$µ magazine…

J’ai donc commencé à regarder les étiquettes de classification et les magazines correspondants et j’ai été tout bonnement horrifiée (admirez la mise en gras pour vous montrer à quel point c’était horrible).

La classification est faite de façon étudiée, de manière à ce qu’hommes et femmes se cantonnent chacun à leur côté du rayon. Chacun ses magazines et les inégalités seront bien gardées.

Le plus intéressant est qu’il n’y avait pas, comme dans certaines librairies un rayon « presse féminine » et un rayon « presse masculine » mais une organisation par thème. Or, tous les magazines dits « féminins » étaient d’un côté et ceux « masculins » de l’autre.

Le rayon « presse » commençait par « éveil 0-5 ans » et « junior dès 8 ans » pour attirer les mamans (qui en ont marre que leur charmant bambin leur pourrisse leur vacances parce qu’ils s’ennuiiiiiiiient). Vient ensuite « famille » et « santé/bien-être » pour attirer le regard de cette même mère de famille sur ce qui l’intéresse en priorité… que dis-je : tout ce qui l’intéresse dans la vie ! : S’occuper des enfants et s’entretenir pour ne pas faire honte à se mari.

Mais parfois, la ménagère  (qui a lu mégère ? qu’il se dénonce.) a besoin d’un peu de divertissements alors à côté on trouve « loisirs créatifs ». Et là : surprise ! Ce sont essentiellement des programmes télé (oui parce que bon, faut quand même faire le repassage donc ce sera en regardant la télé… Comment ça pas très divertissant !? mais il y a « Secret Academy dans le pré » qui recommence cet été ! ).

Pour les petites coquines qui ont le goût de l’interdit, on trouve à côté le rayon people avec « Closer », « Jet Set » et des numéros déjà historiques (si si c’est vrai : c’est marqué dessus) sur « le mariage de Charlène et Albert ».  De quoi s’épanouir intellectuellement en faisant un test : « Pourriez-vous être une princesse ? » ou découvrir les vrais-faux secrets de secret story saison 12 et « qui trompe qui ? » et « que devient Loana ? »…

Ensuite vient un no man’s land fait de n’importe quoi hétéroclite. Ça commence par « cuisine/vin » puis « mode » puis « décoration/bricolage ». Ensuite, pour être bien sûr que les femmes ne dépasseront pas ce stade, pour leur signifier que les magazines les concernant se trouvent  avant cette frontière, se trouvent sur tout un portant deux catégories : « auto » et « moto ».

Pour celles qui auraient osé jeter un œil un peu plus loin, se trouve « nautisme » (je vous ai dit que j’étais au bord de la mer ? oui parce qu’en Auvergne ça aurait paru bizarre…). Ensuite on entre en territoire « geek et boutonneux » avec les catégories « ados » et « informatique » puis « sciences », « consoles/jeux » et « divers jeunesse ».

Et là, on commence à sentir que le Glaboule est proche. On flaire qu’on entre en territoire masculin. Déjà on avait eu un pressentiment en voyant auto, moto, bato, nitendo…

De toute façon, il ne reste plus que deux étagères. Sur la première se trouvent « images et sons » et « musique ». Et, enfin, sur ce dernier portant, au bout du monde, dans le coin du magasin, bien tranquille et brillant d’une aura divine : « presse généraliste ».

What The Fuck ? Depuis quand « têtu » et « FHM » sont de la « presse généraliste » ?

Sur ce portant, on trouve sur le même plan : les magasines d’histoire, de géographie, d’art, de boules, d’économie, de politique, littéraires, de philosophie, « excalibur » le magazine de couteaux » et les magazines masculins. Donc le message est clair : les trucs intelligents c’est pour les garçons, retourne acheter télé 7 jours au rayon « loisirs créatifs ».

je crois que je vais m’abonner…

Mais voilà, moi, tous les magazines que j’aime bien, ils étaient tous sur ce rayon (même fluide G. pour une raison obscure… : un magazine féminin alternatif, ça doit forcément avoir un côté masculin…).

J’étais donc là, penchée en avant, telle Pippa offrant la vue de son postérieur à tous les regards. Je parcourais les titres des différents magazines en me demandant si j’allais acheter Glaboule, le courrier international, rue 89 ou fluide G… quand j’ai senti une présence derrière moi. Un monsieur voulait accéder au rayon et je me suis sentie exactement comme quand je me fais surprendre dans les toilettes des garçons (toute analogie entre cette phrase et l’éventualité de ma fréquentation des toilettes des garçons est purement fortuite).

J’ai me suis donc vivement reculée pour le laisser passer. Et quand je me suis retrouvée derrière le monsieur, piteuse et honteuse… j’ai prise conscience qu’un phénomène aussi marginal qu’une classification parvenait à me faire culpabiliser d’avoir envie de lire des magazines intéressants…

Pourquoi n’aurais-je pas le droit moi aussi de lire « le Monde diplo » dans le « siège de papa © »

Du coup, j’ai passé mon bras devant le monsieur, j’ai ostensiblement attrapé le dernier « Rue 89 » titrant « Parler du Sexe (autrement) » et j’emmerde les étiquettes.

Publicités

3 Réponses to “Glamoule et glaboule font chambre à part”

  1. Maïlys 4 septembre 2011 à 17:47 #

    c’est tristement vrai, mais ça m’a bien fait rire (oui, je reviens avec mes commentaires très constructifs ;p )

Trackbacks/Pingbacks

  1. A la recherche du (Fluide) point G | - 19 mars 2013

    […] Comme vous le savez sans doute (car vous avez tous lu l’article « Glamoule et Glabo… […]

  2. Glamoule et Gaboule refont leurs chambres | - 11 septembre 2013

    […] avions mené une enquête poussée et inédite sur le rangement des magazines en librairie, dans le célébrissime ( ?) article Glamoule et Glaboule font chambre à part. Cet été, je suis retournée sur les lieux du crime pour vous conter les mutations qui ont eu […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :