La cellulite ? bullshit !

5 Août

Vous aviez 14 ans, vous étiez jeune et innocente, vos complexes n’étaient qu’à l’aube de leur existence. Votre corps changeait, mais vous l’observiez avec plus de curiosité que d’horreur.

Et puis un jour, vous avez vu ces mots écrits en lettres capitales sur la couverture d’un magazine, traînant sur la table basse du salon : « En finir avec la cellulite ».

« Cellulite ? Qu’est-ce que c’est que ce truc ? » Vous êtes vous alors demandé…

En lisant l’article, vous avez découvert qu’il s’agissait d’une maladie horrible, pire que la lèpre ou la fièvre aphteuse, d’un signe d’obésité incontestable…

« La cellulite, amas graisseux très localisés dans des régions typiquement féminines, n’a rien d’esthétique. Reste à savoir comment la déloger et retrouver une jolie silhouette, sans culotte de cheval. »

En quelques mots tout est dit…

Culotte de cheval… Quelle expression affreuse !

La cellulite serait donc un tas de graisse d’une laideur incomparable qui transformerait les fesses des femmes en derrière chevalin.

« Heureusement, vous êtes vous rassurée, je n’en ai pas ! »

Et puis vous avez vu un petit encart : « comment la détecter ? » : et vous avez découvert le sacro-saint pincement de la cuisse (qu’absolument aucune femme ne penserait à faire si des journalistes diaboliques ne les y incitaient pas).

pince en vrai, tricheuse !

Vous vous êtes contorsionnée, vous avez pincé. Vous aviez la certitude de ne voir aucun changement sur votre peau de pêche. Et là, stupeur, vous avez vu votre peau se creuser de petits trous, exactement les mêmes que sur les photos des journaux people lorsqu’ils zooment sur les fesses de Naomi Campbell à la plage.

Naomi et Loana… (ah pardon, j’avais dit « Star » non ?)

Ce que les magasine oublient généralement de dire, c’est que 80% des femmes sont touchées et que l’origine de la cellulite n’est pas le surpoids mais les hormones.

Mais, comme le magazine ne vous dit rien de la sorte, vous acceptez sans une once d’esprit critique cette évidence : la cellulite c’est moche.

Les magasines ont réussi à focaliser votre attention sur un détail très peu visible (exactement comme si un jour on vous incitait à  regarder votre coude quand vous avez le bras tendu… tentez, c’est pas beau à voir…)

Vous êtes anéantie. Vous êtes persuadée que vous êtes ou avez l’air grosse et commencez à chercher les remèdes existant contre cet ignoble parasite.

Vous allez des méthodes les plus douces aux plus radicales, sans que le résultat soit particulièrement significatif. Vous finissez par employer des méthodes qui, si elles étaient pratiquées en temps de guerre contre des prisonniers politiques, seraient qualifiées de crime de guerre par le tribunal pénal international.

Des noms comme : l’électrostimulation avec la ceinture abdominale et le short Slendertone en complément avec la crème percutaféine et palper rouler  ont de quoi faire frémir…

Pire que Saw VI, L’électrothérapie et l’ultrasonolipolyse (âmes sensibles s’abstenir) :

« Les méthodes actuellement en essor utilisent les courants électriques, les ultrasons ou les infrarouges, appliqués grâce à des électrodes placées sur les zones à traiter ou à des appareils appliqués sur la peau.

Les médecins peuvent utiliser différentes substances, mais généralement c’est un mélange de déoxycholate qui va provoquer la destruction de la membrane, de phosphatidylcholine qui va « émulsifier » la graisse et dissoudre le contenu, ainsi que des vitamines.

Cependant, après chaque séance, attendez-vous à des oedèmes, des hématomes, des rougeurs et même à des douleurs. Cela passe en quelques jours. »

Et le pire, c’est que des femmes payent entre 300 et 500 euros par séance pour en bénéficier.

quelques engins de torture (je les ai mis en petit pour que vous ne fassiez pas de cauchemar)

parallèle troublant…

Alors, les filles, on se calme, on respire un bon coup et on réfléchit….

Avez-vous déjà entendu un garçon dire cette phrase « Ouais ouais elle est jolie mais bon… elle a vachement de cellulite quand même… » Non ! Parce qu’une phrase comme celle-ci relève du bitchage totalement féminin.

Les garçons sont d’ailleurs totalement ignorants quant à l’existence même de ces tortures. Il s’agit du genre de secret-défense rangé non loin de : « les filles aussi font caca ».

Mais, étant donné que ce phénomène touche 80 à 90% des femmes… Est-ce qu’avoir de la cellulite ne pourrait pas tout simplement faire partie des attributs féminins ?

On apprendrait en cous d’SVT : « A l’adolescence, la pilosité et la poitrine se développent, la cellulite apparait… ».

La cellulite serait considérée comme aussi charmante que les fossettes sur les joues ou les petits trous au dessus des fesses.

pour ceux qui ne voient pas du tout de quoi je parle…

Mais le monde est mal fait et l’industrie cosmétique a plus d’un tour dans son sac. Les magasines féminins titreraient alors : « les secrets des stars pour entretenir leur cellulite ». Et, sans doute, les malheureuses faisant partie des 10% de femmes n’ayant pas de cellulite se feraient injecter des produits faisant gondoler la peau…

La torture consentie a de beaux jours devant elle…

Bonus :

je ne résiste pas à l’envie de vous montrer cet appareil anti-cellulite…

Sex-Toy ou Cellulite-Killer ?

Si vous ne savez plus quoi en faire (après avoir découvert son inutilité sur la peau d’orange),  il semble que son mode d’action est la vibration, moi je dis ça… je dis rien…

sinon, je trouvais que cet article manquait un peu de photo de fesses (et tant qu’à faire je vous mets des fesses de garçon pour changer)

Publicités

9 Réponses to “La cellulite ? bullshit !”

  1. Maïlys 5 août 2011 à 17:15 #

    héééé, ma mère elle dit que saw VI, ça se prononce « saucisse »
    voilà c’est tout
    je sors
    bon week end

    • lespiplettespoilues 5 août 2011 à 19:05 #

      c’était délibéré… cette blague me fait toujours autant rire 2 ans après (oui parce qu’on avait anticipé le saucisse dès le saucinque) !

  2. Elise 10 août 2011 à 16:11 #

    C’est vrai? La cellulite a des causes hormonales? J’aurai appris un truc aujourd’hui… Merci d’entretenir mes neurones en vacances Mathilde 😉

Trackbacks/Pingbacks

  1. Va te faire lifter la saucisse mon fils « - 19 janvier 2012

    […] Les histoires que je vais à présent vous raconter sont du même acabit que celles du précédent article sur la cellulite donc je vous préviens tout de suite : attachez vos ceintures et gardez vous bien de lire cet […]

  2. Va te faire couper les CV | - 24 avril 2013

    […] semble unanime : les CV anonymes seraient une « fausse bonne idée ». Mais, tout comme il est impossible de trouver sur internet des arguments pour arrêter de considérer la cellulite comme le… trop d’unanimité semble […]

  3. Bâchons-nous dans les bois, pendant que l’estime de soi n’y est pas | - 14 juin 2013

    […] Quoique en fait si un peu quand même… Ce serait une sorte de burqa mentale derrière laquelle on voudrait dissimuler sa cellulite. […]

  4. Les limites floues de « blurred lines » | - 13 octobre 2013

    […] un appareil pour enlever la cellulite (comme nous l’avions déjà évoqué dans l’article La cellulite ? bullshit !) alors que montrer une pub comme celle-ci passe tout à fait […]

  5. Leurs poils font des hommes des gonzesses | - 25 mai 2014

    […] et les médias qui jouent un rôle central dans le fait que les femmes se regardent sans cesse la cellulite, font des régimes aberrants à base de feuilles de carottes, se comparent constamment les unes aux […]

  6. Qui veut la peau des féministes ? #1 – Les femmes | - 6 août 2014

    […] je vais essayer de parler leur langage : Si toi aussi tu n’aimes pas les vergetures, ni la cellulite, que tu n’aimes pas ne pas te sentir en sécurité seule dans la rue, que le ménage […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :