Au commencement…

28 Avr

Depuis la nuit des temps, les femmes sont discriminées…

(accroche ABSOLUMENT interdite en dissertation les enfants !)

Mais c’est plus ou moins vrai : la preuve par la Bible (âmes trop pieuses s’abstenir) !

 » Lorsque l’Éternel Dieu fit une terre et des cieux, aucun arbuste des champs n’était encore sur la terre, et aucune herbe des champs ne germait encore : car l’Éternel Dieu n’avait pas fait pleuvoir sur la terre, et il n’y avait point d’homme pour cultiver le sol.

Mais une vapeur s’éleva de la terre, et arrosa toute la surface du sol.

L’Éternel Dieu forma l’homme de la poussière de la terre, il souffla dans ses narines un souffle de vie et l’homme devint un être vivant. (alors déjà je pense que ceci est un message pour les hommes : qu’ils arrêtent de se la péter parce qu’ils sont arrivés les premiers ! Ils ont quand même été fabriqués avec de la poussière et ils ont reçu la vie par les narines…)

Puis l’Éternel Dieu planta un jardin en Éden, du côté de l’orient, et il y mit l’homme qu’il avait formé.

L’Éternel Dieu fit pousser du sol des arbres de toute espèce, agréables à voir et bons à manger, et l’arbre de la vie au milieu du jardin, et l’arbre de la connaissance du bien et du mal. (le décor est planté et le lecteur habitué aux romans policiers sent bien que cette précision a son importance pour la suite…)

Un fleuve sortait d’Éden pour arroser le jardin, et de là il se divisait en quatre bras.

Le nom du premier est Pischon ; c’est celui qui entoure tout le pays de Havila, où se trouve l’or.

L’or de ce pays est pur ; on y trouve aussi le bdellium et la pierre d’onyx.

Le nom du second fleuve est Guihon ; c’est celui qui entoure tout le pays de Cusch. (vous ne trouvez pas qu’on se croirait dans le seigneur des anneaux ?)

Le nom du troisième est Hiddékel ; c’est celui qui coule à l’orient de l’Assyrie. Le quatrième fleuve, c’est l’Euphrate.

L’Éternel Dieu prit l’homme, et le plaça dans le jardin d’Éden pour le cultiver et pour le garder. (pour le garder de qui, on se le demande bien, mais on s’en fout, Adam il ne connait rien, il ne pose pas de questions et il cultive gaiement sont jardin)

L’Éternel Dieu donna cet ordre à l’homme : Tu pourras manger de tous les arbres du jardin ;

mais tu ne mangeras pas de l’arbre de la connaissance du bien et du mal, car le jour où tu en mangeras, tu mourras. (ouh le menteur ! et après on reproche aux parents de faire croire à leurs enfants au père noël…)

L’Éternel Dieu dit : Il n’est pas bon que l’homme soit seul ; je lui ferai une aide semblable à lui. (alors voilà, c’est là que ça devient intéressant ! La femme a été créée pour tenir compagnie à l’homme (il aurait tout aussi bien pu lui faire un chien en fait…) et c’est une « aide » donc déjà poste subalterne… mais, lueur d’espoir, elle sera « semblable à lui » !)

L’Éternel Dieu forma de la terre tous les animaux des champs et tous les oiseaux du ciel, et il les fit venir vers l’homme, pour voir comment il les appellerait, et afin que tout être vivant portât le nom que lui donnerait l’homme.

Et l’homme donna des noms à tout le bétail, aux oiseaux du ciel et à tous les animaux des champs ; mais, pour l’homme, il ne trouva point d’aide semblable à lui. (en fait si la femme a été créée c’est parce que l’homme était difficile et qu’il n’a pas trouvé parmi tous les animaux de la terre d’animal de compagnie qui lui convienne…)

Alors l’Éternel Dieu fit tomber un profond sommeil sur l’homme, qui s’endormit ; il prit une de ses côtes, et referma la chair à sa place. (déjà il ne faut pas se plaindre, c’est une côte… ça aurait pu être un doigt de pied…)

L’Éternel Dieu forma une femme de la côte qu’il avait prise de l’homme, et il l’amena vers l’homme.

Et l’homme dit : Voici cette fois celle qui est os de mes os et chair de ma chair ! on l’appellera femme, parce qu’elle a été prise de l’homme. (je n’ai pas compris le lien logique entre l’origine de la femme et son nom mais bon, puisque c’est Dieu qui le dit…)

C’est pourquoi l’homme quittera son père et sa mère, et s’attachera à sa femme, et ils deviendront une seule chair. (histoire de l’oeuf ou la poule. la femme vient de l’homme mais il descend de sa mère et s’attache à une autre femme…?)

L’homme et sa femme étaient tous deux nus, et ils n’en avaient point honte. (c’étaient tout simplement des naturistes)

Le serpent était le plus rusé de tous les animaux des champs, que l’Éternel Dieu avait faits. Il dit à la femme : Dieu a-t-il réellement dit : Vous ne mangerez pas de tous les arbres du jardin ? (Alors c’est là que ça commence à devenir totalement injuste, parce que si vous avez bien suivi l’histoire, Dieu n’a donné les instructions qu’à Adam, puisqu’il a crée Eve après ! Il y a une asymétrie d’informations incroyable ! Moi je suis sûre qu’Adam a complètement oublié de prévenir Eve donc c’est de sa faute en fait !)

La femme répondit au serpent : Nous mangeons du fruit des arbres du jardin. (Notez qu’Eve fait preuve d’un esprit logique imparable mais qu’elle ne répond pas du tout à la question)

Mais quant au fruit de l’arbre qui est au milieu du jardin, Dieu a dit : Vous n’en mangerez point et vous n’y toucherez point, de peur que vous ne mouriez. (Bon en fait Adam l’avait peut-être prévenue…)

Alors le serpent dit à la femme : Vous ne mourrez point ; mais Dieu sait que, le jour où vous en mangerez, vos yeux s’ouvriront, et que vous serez comme des dieux, connaissant le bien et le mal.

La femme vit que l’arbre était bon à manger et agréable à la vue, et qu’il était précieux pour ouvrir l’intelligence ; elle prit de son fruit, et en mangea ; elle en donna aussi à son mari, qui était auprès d’elle, et il en mangea. (ici naquit le mythe millénaire de la femme tentatrice et pêcheresse… En même temps notez qu’Adam n’a rien fait pour l’en empêcher et qu’il n’a pas l’air d’avoir beaucoup hésité avant d’en manger)

Les yeux de l’un et de l’autre s’ouvrirent, ils connurent qu’ils étaient nus, et ayant cousu des feuilles de figuier, ils s’en firent des ceintures.

Alors ils entendirent la voix de l’Éternel Dieu, qui parcourait le jardin vers le soir, et l’homme et sa femme se cachèrent loin de la face de l’Éternel Dieu, au milieu des arbres du jardin. (La grande question c’est : où était Dieu pendant qu’Adam et Eve se goinfraient ?… Il était peut-être parti prendre un thé chez Bouddha… il n’est pas censé être omniscient et savoir qu’on ne laisse pas des enfants sans surveillance ?)

Mais l’Éternel Dieu appela l’homme, et lui dit : Où es-tu ? (beh dans le jardin gros malin !)

Il répondit : J’ai entendu ta voix dans le jardin, et j’ai eu peur, parce que je suis nu, et je me suis caché. (à nouveau, admirons la profondeur des réflexions de nos personnages principaux)

Et l’Éternel Dieu dit : Qui t’a appris que tu es nu ? Est-ce que tu as mangé de l’arbre dont je t’avais défendu de manger ?

L’homme répondit : La femme que tu as mise auprès de moi m’a donné de l’arbre, et j’en ai mangé. (c’est mal de dénoncer ! C’est totalement typique : on fait des bêtises à deux et après on accuse l’autre !)

 Et l’Éternel Dieu dit à la femme : Pourquoi as-tu fait cela ? La femme répondit : Le serpent m’a séduite, et j’en ai mangé. (chaîne de responsabilité, Eve utilise le même stratagème)

L’Éternel Dieu dit au serpent : Puisque tu as fait cela, tu seras maudit entre tout le bétail et entre tous les animaux des champs, tu marcheras sur ton ventre, et tu mangeras de la poussière tous les jours de ta vie.

Je mettrai inimitié entre toi et la femme, entre ta postérité et sa postérité : celle-ci t’écrasera la tête, et tu lui blesseras le talon. (donc les serpents en ont particulièrement contre les femmes comme vous avez pu le constater)

Il dit à la femme : J’augmenterai la souffrance de tes grossesses, tu enfanteras avec douleur, et tes désirs se porteront vers ton mari, mais il dominera sur toi. (et voilà tout est dit ! c’est là que tout à commencé : la grossesse et les congés maternité justifiant les inégalités de salaire, la péridurale, et bien sûr la domination masculine… Remarquez qu’Adam a été faible puisqu’il a été séduit par sa femme comme Eve a été séduite par le serpent, mais il semble que ça ne soit pas pareil. Là aussi à commencé l’injustice…)

Il dit à l’homme : Puisque tu as écouté la voix de ta femme, et que tu as mangé de l’arbre au sujet duquel je t’avais donné cet ordre : Tu n’en mangeras point ! le sol sera maudit à cause de toi. C’est à force de peine que tu en tireras ta nourriture tous les jours de ta vie,

il te produira des épines et des ronces, et tu mangeras de l’herbe des champs.

C’est à la sueur de ton visage que tu mangeras du pain, jusqu’à ce que tu retournes dans la terre, d’où tu as été pris ; car tu es poussière, et tu retourneras dans la poussière. (là on se dit qu’Adam a été puni aussi mais bon, les femmes aussi ont travaillé dans les champs etc…)

Adam donna à sa femme le nom d’Eve : car elle a été la mère de tous les vivants.

L’Éternel Dieu fit à Adam et à sa femme des habits de peau, et il les en revêtit.

L’Éternel Dieu dit : Voici, l’homme est devenu comme l’un de nous, pour la connaissance du bien et du mal. Empêchons-le maintenant d’avancer sa main, de prendre de l’arbre de vie, d’en manger, et de vivre éternellement.

Et l’Éternel Dieu le chassa du jardin d’Éden, pour qu’il cultivât la terre, d’où il avait été pris.

C’est ainsi qu’il chassa Adam ; et il mit à l’orient du jardin d’Éden les chérubins qui agitent une épée flamboyante, pour garder le chemin de l’arbre de vie. (j’ai pas trop compris la fin… mais ça ressemble à nouveau au seigneur des anneaux !)

FIIIIN !

Allez au lit les enfants ! j’espère que l’histoire vous a plu !

Vous savez maintenant où tout à commencé (mais sachant que ce sont en fait des hommes qui ont écrit la bible… Est-ce qu’il n’ont pas cherché à justifier leur domination sur les femmes ? A méditer…) !


Publicités

Une Réponse to “Au commencement…”

  1. Maïlys 1 mai 2011 à 01:31 #

    « Il était peut-être parti prendre un thé chez Bouddha…  »
    je croyais qu’ils faisaient la fête avec Hallah?? 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :